• Photo: Gabriel Marceau

    Porter attention à la poésie du quotidien

    Peut-être avez-vous surpris le poètespion en flagrant délit d’affichage…

    Pour trois jours encore, une nouvelle affiche apparait chaque matin sur la colonne de L’Apostrophe. Sur chacune, une phrase entendue ça et là, et qui rappelle que les propos de tous les jours sont parfois plein de poésie quand on y porte attention.